Don Quichotte et…

  • TDN_donquichotte ©Nathalie Morcelet

Don Quichotte et ...  : Le spectacle est proposé sous deux versions : une tout public et une autre jeune public.
Pour la version jeune public, nous bénéficions d'une aide à la diffusion du Conseil Départemental de la Vienne pour tous les collèges de la Vienne.

Teaser réalisé lors des répétitions et représentations de janvier et mai 2014 à Cap Sud Poitiers

Don Quichotte et... from Théâtre du Diamant Noir on Vimeo.

Note d’intention

S’accrocher au texte, s’emparer de l’histoire comme d’un feuilleton. Conter et jouer. Etre là, sans presque rien comme artifice, juste tenter d’enchanter avec des mots, avec du sens, avec l’ensorcellement de cette fable mythique. Le texte à sa parution, était lu à voix haute sur le parvis des églises, dans les champs, dans les fermes. En rechercher la simplicité avant toute chose, contacter l’oralité de cette écriture m’a semblé essentielle pour la mise en scène. Il suffit que je relise le premier chapitre du livre pour que j’imagine un homme devant d’autres hommes et femmes leur racontant cette histoire.
Je sais combien d’écueils sont à éviter : Ce texte est si touffu, j’ai l’obligation constante d’éveiller l’attention du spectateur, de le surprendre, de ne pas le perdre. Mille pages d’une épopée comme un mythe, laisser place au temps pour mieux faire exploser le rythme effréné de la fable. Condenser ses cent vingt six tableaux magiques et creuser le sillon de notre Don Quichotte en seulement douze tableaux. Pari fou et risqué mais tellement joyeux.

L’équipe

L’œuvre de Cervantès est avant tout une histoire d’aventures. On y voyage sans cesse comme on y dialogue sans cesse. J’ai eu envie d’entendre des voix que j’aime, dire avec leur timbre, leurs failles, leur souffle, cette épopée. Les gens que j’ai choisis pour m’entourer sont liés à de belles aventures que j’ai jouées avec eux. Au Centre Dramatique, au Théâtre du Diamant Noir, etc...
Un duo entre les voix d’Aymeri Suarez-Pazos, lyrique, exaltée et tendue pour le rôle de Don Quichotte et celle de Michel Pratt qui joue Sancho, son visage d’enfant, sa rondeur, la fraîcheur de sa présence. Mahé Frot donne sa diction précise et musicale pour le bachelier, le dompteur et Rossinante, sa beauté tourmentée pour Marcelle la chevrière. Charlène Martin, chanteuse, musicienne, compositrice improvise, évoque le vent de la Mancha, Dulcinée, dessine le paysage sonore.

La Fable, l’Histoire

Une invitation à se laisser conter une histoire longue et ancienne comme un mythe, un roman d’aventures. Un couple extraordinaire, Don Quichotte et Sancho Panza voyagent sans cesse, deux hommes qui quêtent le beau, le glorieux, le pur et se fracassent contre ce qui est : la réalité. Des moutons vus comme des armées, des moulins à vent vécus comme des géants, des paysannes changées en princesses.
Pourquoi ce spectacle pour tous les publics peut parler particulièrement aux adolescents ? Pour leur chuchoter que seule la réalité vaut la peine d’être vécue, que le réel peut-être diablement inattendu et tendre. Pour les aider et nous aider à ne pas fuir ce qu’on ne peut changer. Avec ces aventures, conter combien la tentation du rêve peut être cruelle et dévastatrice si le parfois terriblement dérisoire réel, le tout petit réel n’a pas sa place dans nos vies. Évoquer la virtualisation de la réalité devant les écrans de toutes sortes, cette expérience adolescente muette au monde.

Distribution

Texte : Miguel de Cervantès
Traduction : Aline Schulman
Mise en scène : Françoise Le Meur
Comédiens : Mahé Frot, Michel Pratt, Aymeri Suarez-Pazos
Musicienne : Charlène Martin
Lumières : Pascal Batard
Credit Photos : Nathalie Morcelet
« Don Quichotte et … » est soutenu par la Ville de Poitiers et coproduit avec CAP SUD - Centre d’Animation de Poitiers Sud.